fbpx
 

Intestin en top santé

24 juillet 2018
Répare ta paroi intestinale avec de bons acides aminés

TUTO – Quatre étapes clés pour un intestin au top de sa santé !

Tu connais mon dicton préféré : traiter les causes plutôt que les symptômes. Si tu fais l’inverse, ça revient à essayer d’écoper une baignoire qui déborde alors que le robinet coule encore à grand flot… Peu productif, pas vrai ?

 

Aujourd’hui, on s’attaque à la reconstruction de ton intestin abîmé, et si tu nous suis depuis un moment tu sais déjà qu’il n’y a jamais qu’un seul axe sur lequel s’améliorer pour progresser, il va donc falloir jouer sur tous les tableaux. Allez, on est parti, mais avant on remercie vivement le Dr. Axe pour la qualité de son travail, dont est inspirée une grande partie de cet article traduite de l’anglais.

Liste des aliments toxiques pour l’intestin : sucre, céréales, lactose, gluten, OGM, etc.

1. Retire les aliments et les toxiques qui nuisent à ton intestin

Les principaux aliments irritants ou problématiques et donc à éliminer de ton alimentation (au moins pour un temps) sont les sucres rapides, les céréales complètes (particulièrement riches en fibres insolubles), les OGM, les viandes industrielles, les produits laitiers (en particulier les laits et fromages de vache), le gluten et les solanacées (tomate, poivron, pomme de terre, aubergine) qui perturbent le bon fonctionnement de la zonuline.

D’autre part, les principales sources d’éléments intoxiquants sont l’eau du robinet non filtrée, les pesticides, les antibiotiques et anti-inflammatoires.

Les métaux lourds (mercure, aluminium, plomb), pouvant être contenus en grande quantité dans les poissons carnassiers (thon, saumon…), mais encore dans les amalgames dentaires (plombages ou prothèses), ou les vaccins, peuvent causer des troubles sévères. Ce serait dommage de rajouter de l’eau dans la baignoire pendant qu’on la vide, non ?

2. Remplace-les par des aliments curatifs et régénère ta flore intestinale

Le bouillon d’os contient du collagène et des acides aminés, la proline et la glycine, qui peuvent aider à soigner tes parois cellulaires endommagées. Facile à faire et quasi-gratuit, il suffit de demander à ton boucher de te donner ses os plutôt que de les jeter (si possible bio, et évite de manger la moelle – la vache folle n’est plus trop d’actualité mais on ne sait jamais). Et si tu es pressé ou pas trop branché « soupe hivernale », tu peux toujours remplacer par du collagène marin !

Répare ta paroi intestinale avec de bons acides aminés

Les produits laitiers crus fermentés contiennent à la fois des pro